Essayer ses vêtements avant de les acheter en ligne

Acheter toute sa garde-robe sur Internet est tentant pour de nombreuses personnes. Cependant, l’achat en ligne présente un inconvénient majeur chez beaucoup d’acheteuses (et d’acheteurs) : l’essayage. En effet, comment peut-on essayer ses vêtements avant de se les procurer en ligne ? Certaines boutiques en ligne proposent désormais un système particulièrement intéressant : essayer avant d’acheter.

Comment fonctionne ce service ?

Payer à la livraison une fois que l’on a essayé les habits est un rêve pour tous les acheteurs en ligne. Pourtant, c’est une règle et un service compliqués à mettre en place, car il est important avant tout de veiller à ce que la marchandise soit payée un jour. Comment être sûr que les clients payeront leurs produits et qu’ils ne profiteront pas de ce service pour « voler » les tenues ? La meilleure manière de ne pas se ruiner en quelques clics est de rendre obligatoire l’enregistrement d’une carte bancaire sur son compte. Cette règle permet ainsi à la boutique de débiter la personne à un moment donné, si celle-ci a omis d’effectuer l’opération.

Une force pour les boutiques en ligne

Zalando, même durant ses périodes de promotion, a mis récemment en place ce système sur sa boutique en ligne. Un service inédit qui se veut être présent pour répondre à une demande croissante de la part des consommateurs. Pouvoir essayer ses vêtements, c’est pouvoir être sûr de son achat et éventuellement en effectuer d’autres par la suite. Même si les taux de retours peuvent augmenter sur le long terme, cette manière de faire pourra au contraire rendre les achats plus simples pour eux, comme pour les commerçants.

Dans le cas de Zalando, l’essayage avant l’achat des vêtements est pour le moment réduit aux clients les plus fidèles. Le service tient à s’étendre sur le marché, mais il reste impensable que la firme allemande souhaite s’ouvrir à tous les consommateurs sans savoir si le service plaît aux Français.

Pourquoi ce type de service peut plaire ?

Combien de fois les vêtements achetés sont trop petits ou trop grands ? Combien de personnes se sont arrachées les cheveux pour rendre leur vêtement et récupérer leur argent ? Bien souvent, les boutiques en ligne ne souhaitent pas rembourser sous forme de virement ou chèque, mais préfèrent donner des bons de réduction pour les prochains achats. Certes, le produit est remboursé, mais cette méthode pousse les consommateurs à consommer davantage. En essayant gratuitement à domicile, les professionnels offrent le luxe aux consommateurs de se croire en magasin et, surtout, leur offre l’avantage de faire un choix : garder et payer ou rendre et ne pas payer, comme en boutique physique.

Michaël Cholet

Auteur: Michaël Cholet

Partager sur