Incendie : Les points-clés à connaître pour bien se former

L’agent de sécurité incendie fait partie des métiers qui « sauvent » littéralement des vies. Il est toutefois nécessaire de bien se former pour pouvoir pratiquer ce métier, car de telles situations sont complexes et les réglementations de sécurité très précises. Voici un petit guide sur les points-clés à connaître pour bien se former.

Il faut savoir vérifier les matériels « incendie »

Que ce soit pour la prévention ou lors du déclenchement d’un incendie, il faut que le secouriste sache vérifier que les matériels incendie sont en bon état. Le système d’alarme fonctionne-t-il normalement ? Les extincteurs sont-ils utilisables en cas d’incendie ? Les équipements de sécurité sont-ils toujours à leur place (dont les détecteurs de fumée)?

Bien sûr, cela implique également la maîtrise parfaite de ces matériels (quand les utiliser, comment,…)

Il faut connaître les gestes qui sauvent

Quels comportements adopter en cas d’incendie ? Que faire ? Quels outils peut-on utiliser ?

Les tâches à effectuer pour secourir lors d’un incendie sont nombreuses ET précises. Par exemple : déclencher l’alarme, prévenir les pompiers, sécuriser le bâtiment, évacuer les personnes encore présentes dans le bâtiment, et en même temps empêcher que personne n’entre dans le bâtiment… Il faut même parfois respecter le bon ordre pour certaines actions en matière de sécurité des biens et des personnes.

Ces actions et autres gestes salvateurs exigent parfois que l’on communique avec les équipes de secouristes et avec le public. À ce titre, une grande capacité de communication est aussi nécessaire.

Il faut maîtriser les premiers secours et le secourisme

Savoir assister les personnes blessées est un point-clé qu’il est préférable de maîtriser (à titre personnel comme professionnel). Bien entendu, la formation prodiguée est complète et suffisante pour « maintenir » en vie des personnes en danger jusqu’à ce que les médecins et autres secouristes arrivent sur les lieux.

Se former aux premiers secours ainsi qu’au « sauvetage-secourisme » sont donc requis pour pouvoir sauver des vies en cas d’incendie. Plus qu’une « compétence », il s’agit d’un atout pour le bien public!

Michaël Cholet

Auteur: Michaël Cholet

Partager sur