Le détecteur de fumée peut finalement sauver votre vie

50% des logements seraient équipés d’un détecteur de fumée, une pratique néfaste qui ne respecte pas la législation en vigueur. C’est un outil très facile à installer et qui peut largement vous sauver la vie si un incendie venait à détruire votre habitation.

L’installation d’un détecteur est très simple

Cet outil qu’il suffit de fixer au plafond dans une zone stratégique est obligatoire depuis quelques mois. Les locataires ainsi que les propriétaires sont invités à acquérir un boîtier qui est généralement facturé autour de 20 euros. Il est petit, discret, mais il a la capacité de sauver des vies surtout depuis l’émergence des nouvelles techniques dédiées au chauffage. En effet, l’électricité étant boudée par les consommateurs, les cheminées ainsi que les poêles à bois ont la cote. Toutefois, il est impératif de les coupler avec un détecteur de fumée qui ne demande pas de compétences très poussées en termes de bricolage.

240 000 incendies domestiques sont identifiés tous les ans

L’hiver est une période particulièrement néfaste pour les habitations puisqu’il s’agit de la saison des incendies domestiques. Par conséquent, les intoxications au monoxyde de carbone ne sont pas rares, elles se multiplient au fil des semaines, mais avec un tel détecteur, vous pouvez rapidement réagir avant qu’un drame ne se produise. Selon une étude, il y a pratiquement 240 000 incendies qui se déclarent dans les logements français tous les ans. C’est une statistique à ne pas négliger, car certains pourraient-ils être évités grâce à ce système ? Dans tous les cas, une législation est en vigueur, elle rend l’installation obligatoire, mais malheureusement tous les foyers n’ont pas suivi cette route.

35% des détecteurs achetés n’ont pas été installés

De ce fait, près de 50% des ménages n’ont pas équipé leur domicile alors que le détecteur de fumée est avantageux pour votre quotidien. Dès qu’il détecte une légère fumée, une alarme sonore très efficace se déclenche instantanément. Une autre statistique montre que des foyers ont procédé à l’achat d’un tel outil, mais malheureusement 35% d’entre eux n’ont pas fait l’objet d’une installation. Ils sont encore dans leur boîte et rangés dans un placard au garage. Il est important de noter que la pose est à la portée de tous même des bricoleurs du dimanche. Il suffit d’insérer une pile et de le fixer au plafond à l’aide d’une vis et d’une cheville. Par contre, il faut choisir un lieu stratégique pour que toutes les pièces soient protégées.

Michaël Cholet

Auteur: Michaël Cholet

Partager sur