L’investissement locatif a été boosté l’année dernière par la Loi Pinel

Le monde de l’immobilier a pratiquement changé de visage en 2016 grâce à des taux d’emprunt réjouissants. La situation a aussi été favorisée par les différents dispositifs de défiscalisation proposés aux contribuables.

Les crédits ont été en partie responsables de l’engouement suscité par l’immobilier

Deux critères ont boosté le marché de l’immobilier en 2016 selon les statistiques d’une récente étude. Les Français ont découvert le pouvoir attractif de l’investissement locatif grâce à des mesures séduisantes qui ont mis l’accent sur des pourcentages élevés. Toutefois, les contribuables ont été attirés par ce secteur grâce aux taux d’emprunt qui n’ont jamais été aussi bas. Certaines régions ont affiché les pourcentages les plus bas, ce qui a rapidement favorisé les acquisitions. Les consommateurs se sont ainsi focalisés sur les programmes neufs et la construction d’une maison, mais l’achat dans l’ancien a également comblé les attentes de chacun. Comme le pouvoir d’achat était plus important, ils n’ont pas hésité à concrétiser leur rêve.

Des dispositifs de défiscalisation intéressants avec notamment la Loi Pinel

L’investissement locatif repose aussi sur des dispositifs séduisants qui vous donnent les moyens d’économiser de l’argent grâce à des réductions fiscales. Les foyers fortement imposés retrouvent ainsi la joie de vivre puisque l’année 2016 a également été réjouissante dans ce secteur. Selon cette enquête, près de 14 % des financements réalisés pour un bien immobilier avaient un lien avec la défiscalisation. Cela montre à quel point la pierre a un pouvoir de séduction parfois plus fort que les méthodes traditionnelles comme les livrets d’épargne. Certains ménages sont tout de même attirés par ce mode opératoire, les statistiques nous apprennent que ce sont les quadragénaires les plus actifs. Ils jouissent d’un revenu moyen agréable qui s’articule autour de 7000 euros.

Des taux d’emprunt toujours attractifs pour un emprunt sur 20 ans

Désormais, il faudra attendre 2017 pour savoir si l’investissement locatif suscitera un engouement important. Le gouvernement a d’ailleurs dévoilé un nouveau procédé qui s’inscrit dans la lignée de la Loi Pinel. Le dossier Cosse présente aussi des atouts, mais il est déployé pendant une année dédiée à l’élection présidentielle. Il sera judicieux de patienter pour connaître l’ampleur du succès de ce mode opératoire. Aujourd’hui, la situation immobilière est toujours réjouissante même si une petite hausse des taux a été identifiée depuis Décembre 2016. Diverses régions affichent des taux séduisants notamment pour un emprunt sur 20 ans.

Michaël Cholet

Auteur: Michaël Cholet

Partager sur