Quelle est la durée de vie d’une prothèse mammaire ?

De nos jours de plus en plus de femmes ont recours à la chirurgie esthétique. Parmi les interventions les plus demandées, la pose de prothèses mammaires est en constante augmentation. De plus en plus fiables, les implants de dernière génération sont à présent garantis à vie.

Augmentation mammaire, quelles prothèses choisir ?

L’augmentation mammaire consiste à augmenter le volume d’une poitrine en tenant compte de l’anatomie de la patiente pour obtenir un résultat harmonieux. Jusqu’alors, les prothèses avaient une durée de vie estimée entre 7 et 10 ans. Les derniers modèles mis à disposition des chirurgiens sont, désormais, garantis à vie.

Une prothèse mammaire se présente sous la forme d’une enveloppe de silicone lisse ou texturée. Le rendu final de l’intervention dépend du choix de l’implant. La forme ronde permet une rotation complète et donnera un effet pigeonnant, tandis que la prothèse anatomique est conseillée pour obtenir une forme en goutte d’eau ou poire.
Actuellement, deux types de prothèses mammaires sont autorisés en France : les prothèses pré-remplies de gel de silicones et les prothèses gonflables en sérum physiologique.

prothèse mammaireProthèse mammaire en gel de silicone : quelles caractéristiques ?

Les implants en gel de silicones sont recommandés pour les augmentations de volume importantes et des silhouettes fines. Actuellement, ces prothèses sont les plus utilisées. Elles présentent l’avantage d’être agréables au toucher et ne sont pas contre-indiquées en cas de grossesse ou d’allaitement. De plus, elles ne sont à l’origine d’aucune maladie auto-immune, affection ou complications rhumatologiques. Enfin, des études ont montré qu’elles ne pouvaient pas être à l’origine d’un cancer du sein.

Implants mammaires en sérum physiologique

Ces prothèses ont été les premières proposées aux patientes. Le sérum physiologique les rend totalement inoffensives pour l’organisme. Lors de l’opération, une petite incision est pratiquée pour placer l’enveloppe qui sera ensuite remplie de liquide, durant l’intervention, en fonction du résultat souhaité. Cette prothèse est cependant moins employée par les praticiens, car son rendu est jugé moins naturel que celui de la prothèse en gel de silicone et moins agréable à la palpation.

Coût d’une implantation de prothèses mammaires

Une intervention chirurgicale pour une augmentation mammaire dure environ 1 h 30. Le coût varie entre 4500 et 7000 euros en fonction de la prothèse choisie et du geste opératoire. Les prothèses en gel de silicone bénéficiant d’une meilleure cohésion sont un peu plus onéreuses que les implants en sérum physiologique. Quelle que soit la prothèse implantée, aucune n’empêche la bonne lecture des mammographies et échographies dans le cadre d’un suivi gynécologique.

Que l’on souhaite reconstruire ou augmenter le volume d’une poitrine pour améliorer l’esthétique de la silhouette, la pose de prothèse mammaire n’est pas un geste opératoire anodin et nécessite l’intervention d’un professionnel aguerri ayant une bonne connaissance des différentes prothèses et techniques de pose.

Michaël Cholet

Auteur: Michaël Cholet

Partager sur