Rester anonyme sur Internet, pourquoi et comment ?

Le récent projet de loi relatif au renseignement remet l'anonymat sur Internet au goût du jour. En effet, même si la plupart des internautes n'ont aucune activité illégale et "rien à se reprocher", le texte de loi dérange. Le fait de pouvoir être espionné en train de chater avec ses amis ou pendant une session de jeu en ligne a de quoi faire peur. De nombreuses associations ont immédiatement fait barrage, sans grand succès. Face à cette suveillance de masse, de plus en plus d'internautes choisissent de protéger leur identité en utilisant des logiciels prévus à cet effet, principalement des VPN.

Rester anonyme ne veut pas dire être un hors la loi

Certains partisans du projet de loi Renseignement mettent en avant un argument quelque peu bancal : quelqu'un qui n'a rien à ne se reprocher n'a rien à craindre de cette loi. Même si le fond n'est pas dénué de sens, les faits sont bien différents. A l'heure du Big Data, les informations qui pourraient être récoltées par une telle loi vaudraient des millions. 

Au delà de simplement contrôler l'activité des citoyens sur Internet, le gouvernement aurait le pouvoir de revendre vos informations personnelles pour plusieurs milliers d'euros. Refuser ce projet de loi, c'est se protéger de potentielles dérives.

Comment rester anonyme sur Internet ?

Il existe plusieurs manières de protéger son identité en ligne. La plus efficace est l'utilisation d'un VPN (Virtual Private Network). Sans rentrer précisément dans les détails, un VPN permet de faire circuler vos informations dans un tunnel crypté de bout en bout. Ainsi, une personne qui voudrait vous surveiller ne pourrait apercevoir que des données totalement floues et inutilisables.

Les offres sont de plus en plus nombreuses sur ce marché, et certains VPN sont accessibles pour quelques euros par mois. N'hésitez pas à utiliser un comparateur pour trouver celui qui vous correspondra le mieux. Toujours dans un souci d'anonymat, préférez un VPN qui ne garde aucun log. Dans un tel contexte, la prudence est de mise.

Michaël Cholet

Auteur: Michaël Cholet

Partager sur